D.C.A. a lu « Le Châtillonnais » (suite…)

Publié le par D.C.A.

Commissions.

D.C.A. se réjouit
que « des citoyens volontaires choisis pour leur compétence et leur sens des responsabilités » soient associés à certaines commissions.

Mais D.C.A. aimerait savoir quand il a été fait appel aux volontaires, qui sont ces volontaires et qui sont celles et ceux dont les noms ont été retenus pour chacune des commissions.

D.C.A. rappelle qu’elle a fait, par écrit, à Monsieur le Maire, une offre de participation pour laquelle elle n’a jamais reçu de réponse !


Réunions du conseil municipal.

Qu’un compte-rendu des réunions du conseil municipal soit « publié après chaque séance, et affiché pour tous les administrés, en mairie » est non seulement normal mais obligatoire !

Selon l’Article L 2121-25 du Code général des collectivités territoriales, le compte rendu de la séance doit être affiché dans les huit jours qui suivent la réunion.

D.C.A. demande, à nouveau, que les informations municipales soient affichées en dehors de la mairie sur un panneau réservé à cet effet, comme cela se fait dans de nombreuses communes, à Briare par exemple. Cet affichage mériterait même deux emplacements.


Urbanisme.

D.C.A. apprend
que « Les travaux d’urbanisme de la rue du Cimetière et de la rue Gelée sont mis en place en concertation avec les habitants du quartier ».

D.C.A. estime que les travaux importants concernant un quartier sont l’affaire de tous les Châtillonnais. Il est donc nécessaire que les projets soient présentés publiquement, (plans, maquettes, explications…). L’OTSI serait un bon endroit pour exposer ces projets.
Le passage en force ne va pas dans le sens de la démocratie !

D.C.A. considère
que le Plan Local d’Urbanisme (PLU) offre à nos concitoyens l’occasion de débattre de ce qu’ils veulent faire de leur ville pour les années futures. C’est pourquoi D.C.A. demande que l’élaboration du PLU soit un temps fort d’échanges entre les élus, les acteurs professionnels et les citoyens et qu’elle se réalise sur la base d’un projet global pensé sur le long terme, respectueux du patrimoine, de l’environnement et du développement durable.
D.C.A. apportera son soutien à tout projet qui sera moins destructeur de l’environnement et moins coûteux pour la collectivité que les traditionnels lotissements.

Publié dans DCA a lu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article