Edito : Agir ensemble ?....Chiche !....

Publié le par D.C.A.


DCA-jaune.jpg

Une campagne électorale est un temps fort de la vie démocratique. C’est la période au cours de laquelle celles et ceux qui sollicitent notre confiance, devraient écouter les citoyens, confronter leur projet avec les aspirations des gens, proposer une vision pour l'avenir et en débattre publiquement. Cela devrait être un moment d'échange, de discussions, de partage, d'enrichissement réciproque. C’est cela agir ensemble !
 
Apparemment ce n’est pas ce que souhaite le maire sortant. C’est par voie de presse qu’il présente sa liste et ce qui lui tient lieu de propositions. Y aura-t-il une réunion publique pour présenter les futurs candidats et leurs propositions ?...
 
Même si elle devait avoir lieu, cette réunion serait beaucoup trop tardive pour permettre une vraie discussion. En ne prenant pas la peine de rendre compte de son mandat et en refusant de débattre de ses projets, le maire sortant affiche son mépris des électeurs et de la démocratie. Il envoie un message clair que nous pouvons résumer ainsi : « Je suis là depuis 13 ans, je ne vais pas perdre mon temps à discuter avec vous ». Et il ose appeler sa liste « Agir ensemble » !
 
Alors D.C.A. le prend au mot !
Oui, agissons ensemble !
Dans la complémentarité de nos différences.
 
Comment faire ? Dans une commune comme la nôtre, on peut encore élire des personnes qui ne sont pas sur la liste unique et qui pourront constituer une force de propositions alternatives dans le futur conseil municipal. La démocratie locale s’en porterait mieux.
 
Cela est souhaitable et possible !
 
C’est souhaitable parce que le pouvoir issu d’une liste unique a toujours tendance à ne plus avoir de limites et à penser que seules ses idées sont bonnes.
 
C’est souhaitable parce que face à un tel pouvoir, il est bon que quelqu’un puisse se lever pour prendre la parole et dire ce qu’il croit juste et vrai.
 
C’est souhaitable parce qu’une démocratie sans force de propositions alternatives n’est pas une vraie démocratie.
 
C’est possible parce que vous pouvez rayer des noms de la liste unique et que vous pouvez les remplacer par les noms et prénoms de personnes habitant Châtillon, dont vous estimez qu’elles seraient capables de proposer des idées intéressantes pour la collectivité.
 
C’est possible parce que Châtillon est une ville de moins de 3 500 habitants.
 
C’est possible parce que vous pouvez voter pour les animateurs de D.C.A. : Bastien JONEAU et Guy BRUCY. Vous en avez le droit et votre bulletin ne sera pas nul.
 
Cela vaut la peine de réfléchir au moment de glisser son bulletin dans l’urne.
 
Finalement, cette élection municipale sera l'occasion de mesurer l'attachement des électeurs de Châtillon à la démocratie.

Publié dans Editoriaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
salut à vous,<br /> c'est de loin le numéro que nous préférons et que nous trouvons le plus pertinent.<br /> bonne continuation<br /> avec notre soutien<br /> les voisins
Répondre
A
Excellent numéro ! Et une suggestion: vous devriez présenter de manière plus détaillée le profil de vos deux candidats (parcours, engagements, idées etc.). Car meme si la commune est petite, il n'est pas dit que tout le monde les connaisse. <br /> Attention aussi lors du dépouillement: soyez vigileants, présents avec des scrutateurs munis du code électoral afin que la loi sur le panachage soit bien respectée !!!<br /> <br /> Si je résidais à Chatillon, vous auriez une voix supplémentaire, la mienne. Tenez bon.<br /> <br /> Artemisia
Répondre
J
dca fait du très bon boulot
Répondre
F
Bravo DCA !<br /> La démocratie va pouvoir enfin exister dans cette ville !<br /> Que la liste unique du petit dictateur local soit un peu bousculée sera une très bonne chose.<br /> <br /> Firmin L.
Répondre
D
Grâce à vous, je pourrai voter le 9 mars prochain... Si j'ai bien compris, il suffit que la moitié des suffrages exprimés soit en votre faveur pour mettre en échec le maire sortant et vous permettre de composer une force de propositions au sein du conseil municipal. Alors oui, à la maison nous voterons tous pour vous !
Répondre