Quand les derniers sont les premiers !

Publié le par D.C.A.

Podium.jpg
L
e maire et ses adjoints constituent la « municipalité ». Ils forment l'équipe chargée de préparer et d’exécuter les décisions du conseil municipal. Ils sont le gouvernement de la commune. Il est donc de première importance que les adjoints reflètent bien les choix exprimés par les électeurs.
 
Que constatons-nous à Châtillon ?
 
Dans l’équipe sortante, trois adjoints figuraient parmi les cinq plus mal élus de la liste. En effet, Serge Génart avait été élu en 19e position sur 23 et il s’est retrouvé 2e adjoint ; Gérard Blanchard, 4e adjoint était en 21e position et, record toute catégorie, Robert Edmet était arrivé bon avant-dernier (22e sur 23), ce qui ne l’a pas empêché d’être 3e adjoint.
 
à Châtillon, les plus mal élus obtiennent les responsabilités les plus importantes
 
Mais cela ne gêne pas le maire puisque, dans la liste qu’il nous propose pour 2008, Robert Edmet est placé en 2e position derrière E. Rat, ce qui laisse supposer qu’il sera éventuellement le futur premier adjoint !
 
Décidément, les derniers sont toujours les premiers !
 
Est-ce bien respectueux du vote des électeurs ?....

Publié dans Démocratie locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est clair qu'il y a un problème de démocratie à Châtillon, ou plutôt un mépris de certains élus. Alors, je me pose des questions ! En définitif, je voterai pour vous et ce que vous proposez.
Répondre