Faute d'opposants, on s'en invente...

Publié le par D.C.A.

Depuis des lustres, les municipalités à Châtillon n’ont guère eu d’opposition. Pour preuve la dernière élection municipale ne comptait qu’une seule liste.
 
Il nous semble que pour bien fonctionner, notre démocratie doit comporter des opposants. Sans opposition, elle ne fonctionne pas et de ce fait, apparaît une certaine forme d’autoritarisme.
 
Les élus s’ennuyant, faute de débats contradictoires, finissent par s’inventer une opposition. Ils la trouvent par défaut, parmi ceux qui ont cru en eux et qui ont conservé un esprit critique.
 
Dommage pour les hommes au pouvoir qui ne savent pas reconnaître leurs vrais amis et qui finissent par les perdre.
 
Il n’y a souvent pire réquisitoire que celui de ses anciens amis quand on s’est ingénié à les décevoir. Quel gâchis !

Publié dans Démocratie locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article